Nominations

Salle des séances

Propositions du CSM

LE CONSEIL SUPERIEUR DE LA MAGISTRATURE, dans sa formation compétente à l'égard des magistrats du siège, dispose du pouvoir de proposition pour les fonctions du siège de la Cour de cassation - premier président, président de chambre, conseiller, conseiller en service extraordinaire, conseiller référendaire et auditeur - ainsi que pour celles de premier président de cour d'appel et de président de tribunal de grande instance. Pour ces quelques 400 postes, le Conseil dispose de l'initiative. Il recense les candidatures, étudie les dossiers des candidats, procède à I'audition de certains d'entre eux et arrête les propositions.

PROPOSITIONS DE NOMINATION DE LA FORMATION COMPÉTENTE A L'ÉGARD DES MAGISTRATS DU SIEGE : PRÉSIDENCE DU TGI D'AUXERRE
18 mai 2016

La formation du Conseil supérieur de la magistrature compétente à l'égard des magistrats du siège a proposé la nomination, en qualité de président du tribunal de grande instance d'Auxerre, de Mme Véronique ISART, actuellement détachée comme directrice de cabinet du préfet de la Charente-Maritime.

Mme ISART est entrée dans la magistrature en 2003 où elle a débuté en exerçant successivement les fonctions de juge des enfants au tribunal de grande instance de Laon puis de juge d'instruction au tribunal de grande instance de Reims.

Nommée vice-président au tribunal de grande instance de Charleville-Mézières en 2010, elle est détachée en 2013 en qualité de sous-préfet de Lunéville.

Elle est étachée comme directrice de cabinet du préfet de la Charente-Maritime depuis le 13 novembre 2015.

PROPOSITIONS DE NOMINATION DE LA FORMATION COMPÉTENTE A L'ÉGARD DES MAGISTRATS DU SIEGE : CONSEILLERS A LA COUR DE CASSATION
2 mars 2016

La formation du Conseil supérieur de la magistrature compétente à l'égard des magistrats du siège a proposé la nomination, en qualité de Conseiller à la Cour de cassation de Mme Claude SANDRE, actuellement président de chambre à la cour d'appel de Lyon.

Mme SANDRE est entrée dans la magistrature en 1979 où elle a débuté en exerçant les fonctions de substitut du procureur de la République près le tribunal de grande instance d'Auxerre puis du procureur de la République près le tribunal de grande instance de Chalon-sur-Saône.

Nommée premier substitut du procureur de la République près le tribunal de grande instance de Besançon en 1987, elle rejoint le le tribunal de grande instance de Mâcon en 1994 en qualité de vice-président puis celui de Dijon pour les mêmes fonctions en 1996, avant d'accéder aux fonctions de conseiller à la cour d'appel de Dijon en 2002 puis de premier vice-président au tribunal de grande instance de Marseille en 2011. 

Elle a été installée dans les fonctions de président de chambre à la cour d'appel de Lyon le 1er septembre 2014.

Mme SANDRE est chevalier de la légion d'honneur.  

PROPOSITIONS DE NOMINATION DE LA FORMATION COMPÉTENTE A L'ÉGARD DES MAGISTRATS DU SIEGE : CONSEILLERS A LA COUR DE CASSATION
2 mars 2016

La formation du Conseil supérieur de la magistrature compétente à l'égard des magistrats du siège a proposé la nomination, en qualité de Conseiller à la Cour de cassation de M. Jean-Marie d'HUY, actuellement avocat général près la cour d'appel de Versailles.

M. d'HUY est entré dans la magistrature en 1987où il a débuté en exerçant les fonctions de juge au tribunal de grande instance d'Evry puis de juge d'instruction au sein de cette même juridiction en 1991.

Nommé vice-président chargé des fonctions de l'instruction au tribunal de grande instance de Melun en 1999, il rejoint le le tribunal de grande instance de Paris en 2003 pour y exercer ces mêmes fonctions.

Il est installé dans les fonctions d'avocat général près la cour d'appel de Versailles le 3 septembre 2012.

PROPOSITIONS DE NOMINATION DE LA FORMATION COMPÉTENTE A L'ÉGARD DES MAGISTRATS DU SIEGE : CONSEILLERS A LA COUR DE CASSATION
2 mars 2016

La formation du Conseil supérieur de la magistrature compétente à l'égard des magistrats du siège a proposé la nomination, en qualité de Conseiller à la Cour de cassation de Mme Bernadette BARTCZAK, actuellement président de chambre à la cour d'appel de Paris.

Mme BARTCZAK est entrée dans la magistrature en 1981 où elle a débuté en exerçant les fonctions de substitut près le tribunal de grande instance de Mâcon puis de maître de conférences à l'École nationale de la magistrature.

Nommée premier substitut du procureur de la République près le tribunal de grande instance de Rennes en 1989, puis vice-président chargé de l'application des peines au sein de cette juridiction, elle rejoint la cour d'appel de Rennes en 1997 en qualité de conseiller puis la cour d'appel de Paris en 2006 pour y exercer les mêmes fonctions.

Elle est installée dans les fonctions de président de chambre à la cour d'appel de Paris le 7 janvier 2013.

Mme BARTCZAK est chevalier de la légion d'honneur.