Nominations

Salle des séances

Propositions du CSM

LE CONSEIL SUPERIEUR DE LA MAGISTRATURE, dans sa formation compétente à l'égard des magistrats du siège, dispose du pouvoir de proposition pour les fonctions du siège de la Cour de cassation - premier président, président de chambre, conseiller, conseiller en service extraordinaire, conseiller référendaire et auditeur - ainsi que pour celles de premier président de cour d'appel et de président de tribunal de grande instance. Pour ces quelques 400 postes, le Conseil dispose de l'initiative. Il recense les candidatures, étudie les dossiers des candidats, procède à I'audition de certains d'entre eux et arrête les propositions.

PROPOSITION DE NOMINATION DE LA FORMATION COMPÉTENTE A L'ÉGARD DES MAGISTRATS DU SIEGE : PRÉSIDENCE DU TGI DE CRETEIL
19 décembre 2019

La formation du Conseil supérieur de la magistrature compétente à l'égard des magistrats du siège a proposé la nomination, en qualité de président du tribunal de grande instance de Créteil, de M. Eric BIENKO VEL BIENEK, actuellement président du tribunal de grande instance d’Aix en Provence.

M. BIENKO VEL BIENEK dans la magistrature en 2000 où il a débuté en exerçant les fonctions de juge au tribunal de grande instance de Nevers. Il rejoint ensuite le tribunal de grande instance de Montargis en 2003 où il occupe les fonctions de juge d’instance au tribunal d’instance de Gien. En 2005, il est nommé juge des enfants au tribunal de grande instance de Lille avant de rejoindre la cour d’appel de Douai où il exerce les fonctions de conseiller de 2007 à 2010.

Nommé président du tribunal de grande instance d’Agen en 2010, il est installé dans les fonctions de président du tribunal de grande instance d’Aix en Provence le 27 novembre 2015. 

PROPOSITION DE NOMINATION DE LA FORMATION COMPÉTENTE A L'ÉGARD DES MAGISTRATS DU SIEGE : PREMIER PRÉSIDENT DE LA COUR D'APPEL DE RIOM
19 décembre 2019

La formation du Conseil supérieur de la magistrature compétente à l'égard des magistrats du siège a proposé la nomination, en qualité de premier président de la cour d’appel de Riom, de Mme Sophie DEGOUYS MATHE, actuellement premier vice-président au tribunal de grande instance de Paris chargée du service du tribunal d’instance de Paris.

Mme DEGOUYS MATHE est entrée dans la magistrature en 1987, où elle a débuté en exerçant les fonctions de juge d’instruction au tribunal de grande instance de Béthune. Elle a ensuite été nommée dans les mêmes fonctions au tribunal de grande instance de Lille en 1989. Elle rejoint ensuite en 1993 le tribunal de grande instance de Laon où elle est chargée du tribunal d’instance de Laon.

Nommée vice-président au tribunal de grande instance de Avesnes sur Helpe en 2000, elle occupe les fonctions de conseiller à la cour d’appel de Douai de 2004 à 2014.

Elle rejoint alors l’inspection générale de la Justice où elle exerce en qualité d’inspecteur de la justice. En 2016, elle est nommée premier vice-président au tribunal de grande instance de Paris, puis, en 2017, premier vice-président au tribunal de grande instance de Paris chargée du service du tribunal d’instance du 17ème arrondissement de Paris.

Elle est installée dans les fonctions de premier vice-président au tribunal de grande instance de Paris chargée du service du tribunal d’instance de Paris le 14 mai 2018.

PROPOSITION DE NOMINATION DE LA FORMATION COMPÉTENTE A L'ÉGARD DES MAGISTRATS DU SIEGE : PRÉSIDENCE DU TGI DE POINTE A PITRE
6 novembre 2019

La formation du Conseil supérieur de la magistrature compétente à l'égard des magistrats du siège a proposé la nomination, en qualité de président du tribunal de grande instance de Pointe à Pitre, de Mme Hélène JUDES, actuellement président du tribunal de grande instance de Reims.

Mme JUDES est entrée dans la magistrature en 1989, où elle a débuté en exerçant successivement les fonctions de juge d’instruction au tribunal de grande instance de Cambrai puis au sein de celui de Béthune en 1992. Elle est ensuite nommée, en 1997, juge des enfants au tribunal de grande instance de Béthune avant de rejoindre le tribunal de grande instance de Lille en 2003 pour y exercer les fonctions de vice-président, puis de vice-président chargé de l’application des peines en 2008. Nommée premier vice-président au tribunal de grande instance de Valenciennes en 2013, elle est membre de la commission d’avancement de 2013 à 2016.

Elle est installée dans les fonctions de président du tribunal de grande instance de Reims le 9 novembre 2015.

PROPOSITION DE NOMINATION DE LA FORMATION COMPÉTENTE A L'ÉGARD DES MAGISTRATS DU SIEGE : PRÉSIDENCE DU TGI DE MONTPELLIER
6 novembre 2019

La formation du Conseil supérieur de la magistrature compétente à l'égard des magistrats du siège a proposé la nomination, en qualité de président du tribunal de grande instance de Montpellier, de Mme Catherine LELONG, actuellement président du tribunal de grande instance de Nîmes.

Mme LELONG est entrée dans la magistrature en 1985 où elle a débuté en exerçant successivement les fonctions de substitut du procureur de la République près les tribunaux de grande instance de Hazebrouck, Lille en 1987 et Paris en 1992.

Elle rejoint ensuite le tribunal de grande instance de Béziers en 1995 pour y exercer les fonctions de juge avant d’être nommée vice-président au tribunal de grande instance de Bastia en 1998.

Nommée président du tribunal de grande instance de Narbonne en 2004, elle rejoint en 2011 la cour d’appel de Montpellier où elle exerce les fonctions de conseiller.

Elle est installée dans les fonctions de président du tribunal de grande instance de Nîmes le 17 novembre 2014.